Oclio développe sa place de marché avec HiPay

Dans la perspective de se mettre aux normes réglementaires demandées par les autorités de régulation bancaire, Oclio (group DuPareilAuMême), un des pure players leaders du secteur de la puériculture, s’est tourné vers HiPay et sa solution HiPay Marketplace.

Dans un marché de la puériculture à fort potentiel dépassant les trois milliards d’euros de chiffre d’affaires en France, le groupe DuPareilAuMême, acteur international leader de la mode enfantine, a décidé de développer son offre sur le secteur au travers de son site www.oclio.com. Afin de propose le plus large éventail de produits possible dans cet univers, le site marchand a opté pour le modèle de la place de marché. La marketplace Oclio distribue ainsi les produits de puériculture d’autres marchands et fabricants. Son offre s’étend du biberon au textile, en passant par le mobilier et la décoration.

 

Répondre aux nouvelles réglementations en vigueur

Le modèle de la place de marché est un canal de distribution bien spécifique dans lequel la plateforme encaisse les paiements pour le compte des e-commerçants partenaires. Cette pratique relève d’activités réglementées par le Code monétaire et financier, notamment les activités d’acquisition d’ordres de paiement et l’exécution d’ordres de virement. A la fin de l’année 2014, l’autorité de régulation française (ACPR) a adressé à ces acteurs une lettre leur rappelant leurs obligations en matière de conformité.

“Avertis de ces obligations par notre direction juridique en janvier 2015, nous avons donc cherché un acteur capable de nous accompagner”, indique Mathieu Jourdain, Directeur Marketplace chez Oclio.

Deux choix s’offrent donc aux marketplaces :

  • Obtenir auprès des autorités compétentes le statut d’Etablissement de paiement ou d’Emetteur de monnaie électronique,
  • Obtenir le statut d’Agent de prestataire de paiement auprès d’un établissement certifié.

Après une étude approfondie des acteurs de ce marché, Oclio a choisi et intégré la solution HiPay Marketplace.

Pour lire la suite de la success story Oclio-HiPay, cliquez ici.