Lutte contre la fraude : les soldes (2/2)

Voici la seconde partie de notre article consacré à la lutte contre la fraude en période de soldes et de fêtes.

Conseil n°3 : s’adapter aux périodes exceptionnelles

En période fête ou de soldes, le panier moyen est beaucoup plus élevé. Ces périodes, parfois délicates, doivent faire l’objet d’une stratégie de risque spécifiquede la part des marchands pour protéger leur site Internet. Car les règles limitant le montant des transactions, peuvent nuire au taux de transformation, considérant comme frauduleux tous les paniers plus élevés que la moyenne. Il s’avère donc indispensable de paramétrer ses outils de lutte contre la fraude en mode ” fêtes ” avec un profil de règles plus souples au niveau des montants.

 

Conseil n°4 : privilégier l’analyse asynchrone des transactions suspectes

Les transactions électroniques passent par deux états consécutifs. Dans un premier temps, l’autorisation, c’est-à-dire le contrôle des données de paiement et la réservation du montant sur le plafond de la carte. Dans un second temps, la capture, qui correspond à la demande de débit de la carte. Chez HiPay, nous suggérons le plus possible à nos marchands de différer la capture afin qu’ils puissent isoler les transactions suspectes et les analyser en détail avant la demande de capture. De cette façon, un marchand peut gagner jusqu’à 4% de commandes supplémentaires, la transaction n’ayant pas été rejetée automatiquement.

Nous vous rappelons que les périodes de soldes et de fêtes et leurs spécificités doivent aussi être un rappel et les inciter à mettre en place une politique durable de gestion des risques. Vous devez à terme, en fonction de leur volumétrie, investir dans les outils ou les équipes qui vous permettrons d’aller au-delà du mode binaire d’acceptation ou de rejet de la transaction et d’inclure une phase d’analyse détaillée des transactions. Il en va de la rentabilité de votre modèle.