L’importance d’une page sécurisée

Sur un site e-commerce, le paiement est le point d’orgue d’un achat. Dans cet article, HiPay vous donne quelques conseils pour optimiser la conversion sur votre page de paiement en gagnant la confiance des acheteurs. Rassuré, l’internaute est plus enclin à finaliser son achat.

Les doutes sur la sécurité représentent 22% des abandons d’achat*

Alors que les outils de fraude deviennent de plus en plus professionnels et puissants, la nécessité de garantir à l’acheteur une sécurité optimale s’impose. S’il est nécessaire de sécuriser son site e-commerce, il faut aussi en informer l’acheteur.

Les outils de sécurisation mis en place doivent être visibles de l’internaute

La sécurité des transactions en ligne passe par la mise en place de différents protocoles (PCI-DSS, 3D Secure, SLL…). Pour indiquer à l’internaute qu’il peut effectuer ses achats sans crainte sur votre site il est également nécessaire de l’informer en faisant apparaître les logos de réassurance (cadenas, https…). .
Par exemple, le protocole SSL (Secure Sockets Layer) permet d’assurer la confidentialité des données transmises par son intermédiaire, grâce à l’utilisation d’algorithmes de chiffrement. L’internaute, lui, peut facilement s’en rendre compte car il navigue sur une page dont l’URL commence par “https”. Il est important de noter que ce protocole est exigé par les systèmes bancaires.

3D Secure est un autre programme destiné à renforcer la sécurité des paiements en ligne. Une étape supplémentaire est soumise à l’acheteur afin qu’il confirme son identité en livrant des données personnelles. Ce système est mis en place en partenariat avec les banques. Suivant le réseau d’affiliation, le nom commercial varie ( “Verified by Visa” , “MasterCard SecureCode” ou encore” American Express Secure Key”).

Enfin le standard PCI-DSS, lui a été élaboré en partant d’un constat : les données présentes sur les cartes bancaires permettent d’effectuer des transactions sans en posséder une. Pour protéger les données de l’internaute et limiter la fraude, le protocole PCI-DSS a mis en place des points de contrôle. Dès lors qu’un acteur capture, transporte, stocke ou traite des données de cartes bancaires, il doit faire en sorte que les points de contrôle soient actifs et qu’ils protègent les données de l’acheteur. La norme PCI DSS est délivrée seulement après un audit permettant de vérifier la fiabilité de ces points de contrôle.

size_3_optimisation (1)

* Source : Fevad