Les données de paiement au service de la rentabilité des sites marchands

En regroupant les informations reçues de la commande et celles communiquées au moment de la demande d’autorisation, il est tout à fait possible d’obtenir des renseignements importants.

Identifier les facteurs d’échec des transactions

Ainsi, en analysant le moment où le client a décidé de régler ses achats et l’état final de sa transaction (acceptée, refusée, demande de remboursement…), le e-commerçant va comprendre pourquoi la transaction a pu réussir ou échouer et donc, avoir la possibilité d’intervenir pour définir des scénarios dynamiques. Il pourra adapter complètement l’expérience utilisateur sur différents critères : ordre d’affichage des moyens de paiement, personnalisation graphique de la page de paiement, profil de risque, application dynamique du 3DS etc…

Lire la suite de la tribune sur le site Journal du Net.