Le MRC dévoile son enquête sur les paiements en 2016 !

Organisme international à but non lucratif fondé en 2000, le MRC représente les responsables des paiements et de la prévention de la fraude des principaux acteurs du e-commerce mondiaux. L’association regroupe aujourd’hui les 400 marchands les plus importants au monde, répartis dans 70 industries et sur tous les continents.

Membre du MRC, HiPay a participé au Congrès Européen qui s’est déroulé à Séville du 18 au 20 mai dernier. Gabriel de Montessus, Directeur Général de HiPay Group, revient sur trois points majeurs de l’enquête mondiale sur les paiements en 2016 dévoilée à cette occasion.

 

Une des grandes lignes de cette étude : la gestion des paiements qui est passée du statut de centre de coûts à générateur de revenus. Les marchands de l’étude ont constaté que le paiement peut jouer un rôle bien plus important que simplement les aider à atteindre leurs objectifs commerciaux. Ils ont compris que proposer un choix pertinent de méthodes de paiement leur permet d’améliorer l’expérience utilisateur de leurs clients tout en augmentant leur taux de conversion.

« Les e-commerçants délaissent encore trop souvent le paiement, le considérant à tort comme une commodité. En tant que FinTech des paiements, l’objectif premier de HiPay est de les convaincre que l’innovation et la gestion des données de paiement peuvent considérablement impacter à la hausse leur taux de conversion et par conséquent, leurs chiffre d’affaires et leur rentabilité », commente Gabriel de Montessus.

 

51 % des e-commerçants et 80 % des internautes placent la fraude comme principale priorité concernant le paiement en ligne.

La fraude reste au centre des préoccupations dans le e-commerce. Que ce soit du point de vue des internautes qui estiment à plus de 80 % que la sécurité a une importance dans le choix d’un site de vente en ligne ou du point de vue des marchands pour qui la traque des fraudeurs est la priorité numéro 1.

« La sécurité repose sur trois piliers essentiels, indique Gabriel de Montessus, les outils, le conseil et les données. Des piliers qui valent tant pour les paiements que pour la sécurité globale du site. Pour lutter contre les menaces et les détecter au plus tôt, il faut d’abord « définir les différents profils de consommateurs fiables, afin de porter la vigilance sur tous les autres ». De la connaissance du client dépend l’efficacité de la sécurisation. Le contrôle anti-fraude de HiPay dispose d’une interface totalement dédiée. Les marchands peuvent mettre en place avec des outils de profiling intégrant ses données métier pour une protection sur mesure des internautes et de leur activité. »

 

Les e-shoppers veulent avoir le choix de leur méthode de paiement

« Les membres du MRC utilisent deux fois plus de types de paiement (14 en moyenne) que les non-membres (7 en moyenne). En tant que membre de l’association, HiPay met un point d’honneur à fournir une expertise complète des moyens de paiement les plus plébiscités et les plus pertinents sur chaque marché. Si dans certains pays, la carte bancaire reste la reine des paiements, c’est le cas en France et au Royaume-Uni, d’autres privilégient des solutions locales telles que le virement bancaire (Allemagne, Pays-Bas, Pologne) ou encore le paiement en espèces (Italie, Mexique, Portugal, Brésil)… », conclut Gabriel de Montessus.