Cross-border et européens, le début d’une grande histoire

Pour les fêtes de fin d’année 2015, les économistes estiment qu’un cadeau de Noël sur vingt en Europe a été acheté sur le site d’un e-commerçant étranger. Partant de cette estimation, HiPay a souhaité approfondir le sujet en proposant un panorama des achats cross-border en Europe.

 

Des Européens ouverts aux achats “cross-border

Au total, le Noël des e-shoppers européens a engrangé 2,8 milliards d’euros de recettes pour les retailers étrangers. Un bon résultat qui nous mène à nous interroger sur l’origine de ce succès ? La principale raison concerne la disparité de l’e-commerce dans les pays européens. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France portent le e-commerce en termes de chiffre d’affaires. Les e-shoppers de ces pays sont par conséquent plus à la traîne au niveau des achats en ligne sur les sites étrangers, bénéficiant déjà de tout ce qu’ils souhaitent dans leur pays. A noter que sur les plateformes de paiement HiPay, deux transactions sur trois sont réalisées dans le cadre d’un achat cross-border.

 

Quels pays sont les adeptes des achats sur des sites étrangers ?

Les champions des transactions cross-border restent les Néerlandais. 15,2 % des achats en ligne ont été réalisés sur un site étranger. C’est presque deux fois plus que chez son voisin la Belgique (8 %) !

La palme du plus fort développement des achats cross-border revient cependant à l’Italie et l’Espagne qui ont enregistré des taux de croissance respectifs de 48,3 % et 56,5 %.

 

Désormais, les e-shoppers ne font plus leurs achats en ligne simplement pour gagner du temps. Ils veulent bénéficier des meilleurs produits ou meilleur prix indépendamment  de la localisation. Chez HiPay nous l’avons bien compris et nous offrons la possibilité aux marchands de mettre en place les solutions de paiement adaptées à chaque  marché.

 

*Source : RetailMeNot