Comment les paiements peer-to-peer vont impacter les e-commerçants

À la mi-septembre se tenait à San Francisco la conférence Disrupt TechCrunch. Lors de cet événement, un cadre de Facebook a rappelé que le peer-to-peer devait être intégré dans la stratégie des marchands, tant dans la relation client qu’au niveau des paiements. Le mobile étant désormais au cœur des usages Internet, les paiements peer-to-peer facilitent grandement l’acte d’achat sur ces terminaux.

Le peer-to-peer n’est pourtant pas un phénomène nouveau. La création du modèle des places de marché en 1998 a marqué le lancement de ce nouveau système de paiement afin de palier aux carences des institutions financières de l’époque.

Depuis lors, on observe deux grandes tendances dans l’évolution des paiements peer-to-peer.

  • Tout d’abord, on note une forte adoption dans les pays qui ont fait un saut technologique rapide, comme en Asie ou en Afrique. Face au manque d’infrastructures financières, ces derniers ont de plus en plus recours aux technologies mobiles pour offrir un accès à des services élémentaires, comme les dépôts et les transferts, sans avoir besoin d’un compte bancaire classique.
  • Le second axe de développement provient de l’adoption massive des réseaux sociaux comme canal de communication privilégié entre les particuliers et les entreprises. Aujourd’hui, de nouveaux usages font peu à peu leur apparition, notamment pour rembourser un ami ou encore pour les paiements de la vie courante.

 

Retrouvez la tribune d’expert complète écrite par Gabriel de Montessus, CEO chez HiPay, sur FrenchWeb.fr.