Apple Pay : Opportunité ou danger ?

Près de cinq mois après le lancement de la solution de paiement par le géant américain de l’informatique, qu’en est-il aujourd’hui ? Pendant des mois, l’annonce a connu un fort retentissement médiatique. Retentissement qui depuis quelques jours s’essouffle. HiPay vous propose un bilan de cette solution de paiement mobile.

Les achats mobiles connaissent aujourd’hui un véritable essor, tendance confirmée chez HiPay puisqu’ils représentent près de 11% des transactions. C’est dans ce contexte qu’Apple a lancé sa solution permettant à tous les détenteurs d’iPhone 6 et 6Plus de régler leurs achats avec leur smartphone.

Ce lancement était un pari très risqué pour la marque car d’après une récente étude menée par Electronista Staff, un iPhone a 65% de chance supplémentaire d’être volé que n’importe quel autre smartphone. La possibilité de pouvoir payer avec son iPhone 6 devient alors un peu délicate.

De plus, l’industrie du paiement est un secteur très réglementé. Chaque jour, les experts fraude HiPay traquent les tentatives pour rendre le paiement en ligne sécurisé. Après la mise en place du standard PCI DSS en 2010 par les principaux réseaux de cartes (Visa, MasterCard, American Express…), c’est au tour des autorités européennes de réguler le marché. Pour exercer dans ce secteur, il faut être détenteur d’une licence d’Etablissement de Paiement ou d’Emetteur de Monnaie Electronique. Ces normes de sécurité nécessitent de lourds investissements tant au niveau technique qu’administratif.

Le rôle d’HiPay est de pouvoir proposer un véritable laboratoire en matière de paiement pour nos clients. Nous suivons donc avec intérêt l’évolution d’ApplePay. Si nous constatons d’une part une réelle demande de la part de nos e-marchands et de leurs consommateurs finaux et d’autre part le respect des normes de sécurité par le produit, nous ne sommes pas fermés à l’idée de l’intégrer sur nos plateformes.