HiPay se place 2nd du classement des fintech

HiPay, pépite française du paiement, arrive au 2ème rang du FrenchWeb 500, « spécial Fintech ». Depuis 2014, HiPay a développé son activité monétique qui revendique aujourd’hui une offre de 220 méthodes de paiement dans le monde, couvrant 150 devises.

 

Les technologies prédictives en ligne de mire

Pour 2015, la société parisienne affiche un chiffre d’affaires de 26 millions, soit 12 % de croissance, notamment après avoir multiplié par deux les revenus de la monétique. « Nos revenus sur le micro paiement sont stabilisés et l’offre monétique a connu quant à elle une très forte croissance ». Son résultat net des sociétés consolidées (présentes dans six pays étrangers) est cependant en perte de 2,8 millions d’euros. A l’été 2015, elle s’introduisait également sur le marché EnterNext sur une valorisation à 70 millions d’euros.

Sans en dévoiler davantage, HiPay est donc en capacité de développer de nouvelles technologies basées sur le machine learning. Concrètement, dans le secteur des FinTech, il s’agit d’utiliser les données pour réaliser des prévisions financières (credit score), de la prise de décision en matière d’investissement, de l’extraction des données elle-même à chaque paiement sur le Web, ou encore la détection de transactions frauduleuses du côté de l’émetteur.
Quels sont les autres secrets de la croissance chez HiPay? Quelles ont été les erreurs qui ont été commises? Les réponses de Gabriel de Montessus, Directeur Général chez HiPay Group, dans une interview réalisée par FrenchWeb en avril 2016.