2015 : une année de développements commerciaux et technologiques pour HiPay

2015 a été une année riche en innovations avec toujours la même volonté : aider les marchands HiPay à améliorer leurs performances ! Retours sur cette année intense en technologies.

En 2015, plus d’une centaine de nouveaux clients aux noms emblématiques ont fait confiance à HiPay : Auchan, Ba&sh, Devred, MylittleParis, Nature et Découvertes, Oclio (Groupe DuPareilAuMême), Pharmasimple ou encore PrivateSportShop. De nouveaux partenariats sont également venus étoffer l’offre HiPay, portant à 220 le nombre de méthodes de paiement proposées sur ses plateformes et 150 le nombre de devises traitées.

Les 50 % de transactions initiées à l’international ont permis à HiPay de se positionner en tant qu’acteur global, renforçant constamment sa capacité à accompagner les marchands de toute nationalité en dehors de leur marché local.

HiPay vous a également retrouvé à de nombreuses reprises en France comme à l’étranger : Magento Live France, Casual Connect Europe, MRC European Congress, PrestaShop Day, Gamescom, E-Show Madrid / Lisbonne, E-Commerce Paris, Game Connection Europe, E-Commerce Xpo, la Nuit des Favor’i… Un seul but : vous rencontrer pour comprendre vos attentes en termes de paiements en ligne et y répondre en tenant compte des particularités liées à votre activité.

« Au-delà de la forte croissance de l’activité, 2015 a surtout été l’occasion pour notre groupe de consolider son avance technologique et de lancer un nombre significatif de développements innovants sur le marché, toujours dans ce même esprit qui caractérise HiPay : offrir au marchand une solution adaptée aux spécificités de son activité et lui donner l’autonomie nécessaire à la maîtrise de sa stratégie de paiement », déclare Gabriel de Montessus, Directeur Général de HiPay Group.

 

Et pour 2016 ?

« Les e-commerçants délaissent encore trop souvent le paiement en considérant que c’est une commodité. En tant que fintech des paiements, notre objectif premier est de les convaincre que grâce à l’innovation il y a énormément à optimiser. La technologie et les services à valeur ajoutée peuvent impacter de façon conséquente à la hausse leur chiffre d’affaires et leur rentabilité », conclut Gabriel de Montessus.